1 10

2016-03-16 Lamborghini Centenario

Automobili Lamborghini a profité du dernier Salon international de l’Auto et Accessoires de Genève pour dévoiler la Lamborghini Centenario, et ce, l’année même où la marque fête le centenaire de la naissance de son fondateur, Ferruccio Lamborghini. Seules 20 versions coupé et 20 versions roadster de la Centenario seront produites, et ces 40 exemplaires ont déjà tous été vendus à un prix de base de 1,75 million d’euros (taxes non comprises).

La Centenario poursuit la stratégie de modèles uniques de Lamborghini et démontre la conception innovante et les compétences en matière d’ingénierie de la marque au taureau furieux. Recourant à l’architecture V12, le moteur atmosphérique de la Centenario développe 566 kW (770 ch) et propulse la voiture de 0 à 100 km/h en 2,8 s, de 0 à 300 km/h en 23,5 s, et lui permet d’atteindre la vitesse maximale de 350 km/h. Il ne faut que 30 m au bolide pour freiner de 100 km/h à l’arrêt. Une monocoque et une carrosserie entièrement en fibres de carbone sont à l’origine d’un poids contenu de 1.520 kg et d’un rapport poids/puissance de 1,97 kg/ch.

La conception aérodynamique de la voiture comprend un aileron arrière déployable qui assure une déportance supérieure à des vitesses élevées. L’introduction des roues arrière directrices procure une maniabilité et une stabilité accrues, tandis qu’un écran tactile innovant donne accès à un infodivertissement connecté qui permet de surfer sur Internet et de bénéficier des services d’Apple CarPlay.

 

« La Centenario est une voiture qui combine à la perfection tradition et innovation. Elle regarde vers l’avenir tout en rendant hommage au personnage de légende qu’était Ferruccio Lamborghini », a déclaré Stephan Winkelmann, jusqu’il y a peu encore président et CEO d’Automobili Lamborghini S.p.A. « La Centenario a donné à nos designers et ingénieurs la possibilité de transcender certaines des contraintes liées à la production de voitures de série pour atteindre un résultat incomparable : la Centenario s’est d’emblée imposée comme un objet de désir pour collectionneurs de voitures tout en servant de vitrine aux nouvelles technologies de Lamborghini et en affichant des performances inouïes. C’est le plus bel hommage que l’on pouvait rendre, l’année du centenaire de sa naissance, à Ferruccio Lamborghini, un homme qui a créé une marque exceptionnelle, qui croyait que tout était possible et qui a produit des voitures extraordinaires, légendaires. La Centenario est une voiture supersportive pour Ferruccio Lamborghini et pour le futur, dans lequel il croyait et dans lequel nous croyons aujourd’hui. »

 


Design et aérodynamique

La Centenario est la véritable expression de l’engagement de Lamborghini envers un design qui soit à la fois moderne et emblématique, donnant aux designers et aux ingénieurs de Lamborghini la liberté de créer une vitrine technologique sous la forme d’une série limitée. Les lignes pures et essentielles de la Centenario semblent évidentes dans un tout nouveau langage stylistique qui démontre la quintessence du principe de Lamborghini selon lequel « la forme suit la fonction ». Cette voiture présente une « perméabilité » définie par ses prises d’air, ses sorties d’air et ses canaux d’écoulement d’air, qui sont le signe de sa supériorité aérodynamique.

Une ligne unique partant de l’avant vers l’arrière trace les contours aisément reconnaissables d’une Lamborghini, avec de longs et bas porte-à-faux avant et arrière qui créent une forme pure et sensuelle. La Centenario mesure 4,924 m de long et 1,143 m de haut. Des écopes aérodynamiques constituées de plusieurs ailettes caractérisent tant l’avant que l’arrière du véhicule. Si elles rappellent les voitures de sport des années 1970, les grandes prises d’air du capot avant n’ont pas été conçues à titre purement décoratif : l’air admis à l’avant de la voiture contribue à augmenter la déportance sur le train avant.

En outre, l’air s’écoule via des canaux ménagés dans le bloc optique des phares, le long des bas de caisse et autour des arches de roue, améliorant le flux d’air vers les radiateurs arrière et assurant un refroidissement optimisé. Le toit, qui intègre également des prises d’air, arbore des touches stylistiques empruntées au monde de l’aéronautique et agrémentées par un capot moteur hexagonal en fibres de carbone et en verre.

 

La carrosserie de la Centenario est réalisée en fibres de carbone à finition brillante. Le capot avant, les portes en élytre (toujours réservées aux modèles à moteur V12) et la ligne de toit s’écoulent de manière fluide, aérodynamique et organique : les parties inférieures en fibres de carbone à finition mate (à savoir la lèvre aérodynamique avant, ou « splitter », les jupes latérales, les arches de roue et le diffuseur arrière) sont fonctionnelles et au service de l’aérodynamisme.

Les arches de roue aux formes irrégulières, tant à l’avant qu’à l’arrière, sont une caractéristique typique de la Centenario, comme auparavant d’autres modèles Lamborghini. Exécutées en fibres de carbone à finition mate et dotées de canaux d’écoulement d’air intégrés, elles mettent en valeur le design aérodynamique de la voiture. Le profil des arches de roue arrière attire particulièrement l’attention, soulignant la présence des roues arrière directrices sur la Centenario. Des jantes exclusives (de 20 pouces à l’avant et de 21 pouces à l’arrière) en aluminium forgé taillées dans la masse sont chaussées de pneus Pirelli P Zero développés spécialement pour la direction par les roues arrière. Leurs branches, dont la forme n’est pas sans rappeler celle des pales d’un ventilateur, présentent une garniture en fibres de carbone et masquent des conduits chargés d’évacuer l’air brûlant en provenance des freins en carbone-céramique. Les jantes sont fixées à l’aide d’un écrou central orné du logo au taureau furieux de Lamborghini.

Le diffuseur arrière domine la poupe de la voiture. De par ses grandes dimensions, il optimise l’écoulement d’air, génère une déportance maximale et souligne visuellement l’importance de l’aérodynamisme pour la Centenario. Exposés, comme de nombreux autres composants mécaniques de la voiture, à des chaleurs extrêmes, les pneus arrière sont visibles de l’arrière. Les feux arrière en forme de « Y » de la Centenario semblent flotter dans l’évidement ménagé au-dessus du diffuseur arrière, où ils sont logés. Comme suspendus dans les airs, mais en réalité attachés à chaque extrémité du « Y », les feux à DEL s’étirent sur toute la largeur de la partie arrière. La Centenario est aussi reconnaissable de nuit qu’elle l’est de jour.

L’aileron arrière déployable reste intégré dans la carrosserie lorsque la voiture est à l’arrêt ou qu’elle se déplace à faible vitesse, afin de préserver les lignes minimalistes de la Centenario. En fonction des conditions de déplacement dynamiques du véhicule et du profil de conduite sélectionné, l’aileron se lève de 150 mm et effectue une rotation qui peut atteindre 15 degrés pour une efficacité aérodynamique maximale dans des conditions de performances extrêmes.

Puissance et performances

La Centenario est propulsée par le moteur V12 de Lamborghini, qui correspond parfaitement au potentiel dynamique de la voiture. Affichant une réponse incroyablement spontanée aux sollicitations, même à bas régime, ce V12 présente la sonorité unique et les caractéristiques typiques d’un moteur atmosphérique. Avec une puissance portée à 566 kW (770 ch) et un seuil d’intervention du rupteur reculé de 8.350 tr/min à 8.600 tr/min, le moteur de la Centenario est le plus puissant jamais produit par Lamborghini.

Accélérant de 0 à 100 km/h en seulement 2,8 s et de 0 à 300 km/h en 23,5 s, la Centenario revendique une vitesse de pointe qui va au-delà des 350 km/h. Les distances de freinage ont également de quoi impressionner : l’arrêt du bolide se fait en à peine 30 m lorsque ce dernier roule à 100 km/h, et en 290 m lorsqu’il est lancé à 300 km/h.

Châssis et entraînement

La carrosserie de la Centenario est entièrement réalisée en fibres de carbone, en ce compris la monocoque ainsi que l’ensemble des éléments et garnitures de la carrosserie. Avec un poids à vide de 1.520 kg seulement, la Centenario affiche un rapport poids/puissance de 1,97 kg/ch et une rigidité torsionnelle de 35.000 Nm par degré.

En plus de la transmission intégrale permanente, la Centenario dispose d’une nouvelle direction par les roues arrière signée Lamborghini. À faible vitesse, les roues arrière tournent dans la direction opposée à celle de l’angle de la direction, entraînant une réduction virtuelle de l’empattement. Cela se traduit par une meilleure maniabilité à basse vitesse, avec à la clé un braquage moindre du volant et un rayon de braquage réduit. À vitesse élevée, les roues arrière tournent dans la même direction que celle de l’angle de la direction, entraînant une augmentation virtuelle de l’empattement. Résultat : les roues arrière directrices accroissent la stabilité du véhicule et optimisent sa réactivité. Dans les trois profils de conduite de Lamborghini, « Strada » (route), « Sport » et « Corsa » (course), elles renforcent les caractéristiques du profil sélectionné, particulièrement en matière de dynamique latérale.

 

 

La Centenario est équipée du système de régulation magnétorhéologique de l’amortissement (« Magneto-Rheological Suspension ») de Lamborghini et de la direction électromécanique « Lamborghini Dynamic Steering » (LDS), spécialement adaptée aux roues arrière directrices de la Centenario et qui garantit tant une réponse qu’un retour d’informations au conducteur optimaux. La puissance du moteur est transférée aux roues via la transmission « Independent Shifting Rods » (ISR) de Lamborghini, une boîte manuelle robotisée qui permet les passages de rapport les plus rapides au monde et procure au conducteur une sensation unique sur le plan émotionnel à chaque changement de vitesse.

Habitacle : luxe et fonctionnalité

Le luxueux habitacle de la Centenario peut recevoir une finition qui réponde aux exigences de chaque client. Aux sièges sport légers en fibres de carbone s’ajoutent de nouvelles surpiqûres sur le tableau de bord, le volant, les pare-soleil, les cache-commutateurs et les nouveaux panneaux d’habillage des contre-portes en fibres de carbone et Alcantara.

 


La fonctionnalité et la connectivité occupent une place de choix dans la Centenario. Un écran tactile à haute résolution de 10,1 pouces également utilisé pour la navigation par satellite connecte le conducteur de la Centenario à sa voiture et au monde extérieur. Lui et le passager avant peuvent ainsi surfer sur Internet, envoyer et recevoir des e-mails, consulter les réseaux sociaux et utiliser des applications en ligne comme les webradios. Également inclus, Apple CarPlay permet aux occupants de téléphoner, d’utiliser la navigation, d’écouter de la musique et d’accéder aux autres fonctionnalités d’un iPhone en toute sécurité.

Le système d’infodivertissement comprend une fonction de télémétrie sophistiquée. La Centenario fournit des performances extrêmes, sur route ou sur même sur circuit, si telle est la volonté du conducteur, comme en atteste l’espace prévu pour deux casques dans le coffre avant ! Ce dispositif de télémétrie hyper sophistiqué permet non seulement de mesurer des vitesses, des temps, des forces latérales et des forces G, mais aussi de les comparer à différents moments et pour différents pilotes. Deux caméras intérieures disponibles en option permettent également de filmer le conducteur en pleine séance de pilotage.

 

20 coupés et 20 roadsters

La Centenario sera produite dans un nombre d’exemplaires limité à seulement 20 coupés et 20 roadsters, qui seront livrés à leurs propriétaires dès l’automne 2016 et dans le courant de 2017. Les 40 exemplaires de la Centenario ont tous été vendus, à des collectionneurs et à des inconditionnels de Lamborghini provenant du monde entier, à un prix de base de 1,75 million d’euros (taxes non comprises). La firme OPAC a joué un rôle important, de concert avec le département Recherche et Développement de Lamborghini, dans la genèse du nouveau modèle.

Le modèle exposé à Genève était entièrement exécuté en fibres de carbone, mais les clients peuvent choisir pour leur Centenario parmi toutes les teintes et finitions du programme de personnalisation de Lamborghini, Ad Personam, dont des éléments en fibres de carbone non peints.

La Centenario poursuit la stratégie de modèles uniques et de séries spéciales exclusives de Lamborghini, qui offrent la latitude nécessaire pour explorer de nouvelles possibilités dans le domaine du design et des nouvelles technologies tout en augmentant la notoriété de la marque. Chacun de ces modèles, qu’il s’agisse de la Reventón, de la Sesto Elemento, de l’Aventador J ou de la Veneno, a d’emblée prouvé son attractivité, atteint le statut de voiture-culte et pris de la valeur.