1 50

2014-04-01 Présentation BMW i8 Une vision devient réalité

Attention, ce qui suit n'est pas un article rédactionnel mais le communiqué officiel de BMW, merci d'en tenir compte.

Forte de proportions ultradynamiques, d’une ligne à la fois sportive et élégante, d’une silhouette basse et de codes esthétiques innovants, la BMW i8 se présente comme une voiture de sport d’une nouvelle génération. Son design marie des traits caractéristiques de la marque BMW avec le langage des formes spécialement développé pour les automobiles BMW i pour créer un esthétisme abouti qui visualise avec authenticité tant les performances que l’efficience et le caractère premium innovant de la voiture de sport à hybride rechargeable.

Illustration article BMW i8

Avec le lancement de la BMW i8, la vision de la première voiture de sport conçue d’emblée sous le signe du développement durable devient réalité. Reconnaissable entre mille, son allure exaltante résulte de la réalisation d’un projet de design avant-gardiste présenté d’abord sous la forme du concept-car BMW Vision EfficientDynamics, puis perfectionné de manière ciblée pour devenir la BMW i8 Concept exposée en 2011 au Salon international de l’Automobile (IAA) de Francfort pour être finalement transposé quasiment tel quel sur la voiture de série. L’extérieur, autant que l’intérieur, de cette 2+2 places – une voiture dont le design ne manque pas de susciter des émotions – incarnent l’interprétation à la fois révolutionnaire et avant-gardiste du plaisir de conduire typique de BMW. Les lignes sobres et épurées, les surfaces homogènes définies par quelques arêtes franches, et les détails fonctionnels marquent le statut évolué de la BMW i8.

Illustration article BMW i8

Le design de la BMW i8 révèle par ailleurs la richesse du langage des formes qui est en train de s’établir comme la signature reconnaissable entre mille des automobiles BMW i. Identifiant désormais deux modèles de série, elle évoque légèreté, sécurité, efficacité et plaisir de conduire à l’état pur – des qualités qui caractérisent autant la voiture de sport à hybride rechargeable qu’est la BMW i8 que la BMW i3 tout électrique, conçue pour une mobilité confortable et agile en milieu urbain.

Illustration article BMW i8

Cette richesse est possible grâce au concept innovant de l’architecture LifeDrive qui donne une latitude exceptionnelle aux stylistes. L’habitacle en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC) constitue l’élément central du module Life. Il repose sur le module Drive en aluminium qui héberge toute la technique liée à l’ensemble propulseur et aux liaisons au sol. Cette subdivision caractéristique est visualisée à l’extérieur comme à 2 Une vision devient réalité : le design. l’intérieur par le chevauchement et l’imbrication de différentes surfaces selon le principe du layering. Les transitions tridimensionnelles et fluides entre les modules Life et Drive accentuent l’allure dynamique de la BMW i8.

Illustration article BMW i8

Longue de 4 689 millimètres, large de 1 942 millimètres et haute de 1 297 millimètres (antenne de toit comprise), la BMW i8 affiche des proportions typiques d’une voiture de sport. Son caractère dynamique s’exprime aussi à travers le long capot avant, les éléments aérodynamiques nettement visibles, la ligne de toit élancée, les porte-à-faux réduits ainsi que le long empattement de 2 800 millimètres. Fidèle au langage des formes caractéristique de BMW i, l’association avant-gardiste entre sportivité et efficience est transposée de manière fascinante au design de la 2+2 places. La voie large de 1 644 millimètres sur l’essieu avant et de 1 721 millimètres sur l’essieu arrière souligne le punch vigoureux dégagé par les proportions.

Illustration article BMW i8

Design extérieur : synthèse esthétique entre dynamisme et technique porteuse d’avenir.

Le design de la carrosserie de la BMW i8 prend un air aussi révolutionnaire que le concept automobile sur lequel repose cette voiture de sport à hybride rechargeable. Les proportions, les lignes et le modelé des surfaces visualisent le dynamisme, la légèreté et l’efficience caractéristiques de BMW. Un coup d’oeil suffit pour identifier la 2+2 places comme un membre de la marque BMW i et comme une voiture de sport d’une nouvelle génération.

Illustration article BMW i8

Accentuée encore par l’harmonie des couleurs, la structure des surfaces qui se superposent et s’imbriquent contribue à l’allure unique de la voiture. Ce principe – le layering – permet de répondre aux exigences aérodynamiques tout en leur conférant un esthétisme moderne. Les passages de roues musclés soulignent la voie large de la BMW i8. La compacité du moteur électrique autant que du moteur thermique a permis de conférer une ligne particulièrement basse au bloc avant et à la partie arrière et de faire ressortir la silhouette élancée et dynamique. Les portes pivotantes s’ouvrant en élytre vers l’avant ajoutent une touche supplémentaire au look expressif de sportive qu’arbore la BMW i8.

Illustration article BMW i8

La Ceinture noire ou Black Belt, qui émerge en V du capot moteur de la BMW i8 et passe par le toit pour se fondre dans la partie arrière où elle embrasse la partie centrale du bouclier, est un trait caractéristique des automobiles BMW i. La Ceinture noire est cernée par le bouclier avant et les panneaux latéraux de couleur carrosserie ; sur la partie arrière, elle est coiffée par les montants de toit qui, formant un ruban qui semble planer, viennent mourir au-dessus des optiques arrière. Le Stream Flow est un autre élément propre au langage des formes BMW i. Délimitant les contours des vitres latérales, il trace sur la BMW i8 le chemin par lequel l’air s’écoule entre la ligne de toit plongeante et la ligne de carre ascendante du panneau latéral arrière pour filer vers l’arête de décollement arrière.

Illustration article BMW i8

La proue de la BMW i8 respire la sportivité à l’état pur. De grandes prises d’air disposées sur plusieurs niveaux dans le bouclier avant engendrent un effet de profondeur d’une grande expressivité. Particulièrement larges, les naseaux BMW s’étendent jusqu’aux phares peu hauts, soulignant ainsi la largeur et la posture de la BMW i8 orientée en direction de la route. Les phares tout LEDs de la BMW i8 affichent la forme en U typique de la marque. Les feux de croisement et les feux de route sont émis par une lentille disposée à l’extérieur. Le modelé en trois dimensions des sources de lumière renforce le caractère sportif de la partie avant.

Illustration article BMW i8

La partie arrière de la BMW i8, avec sa faible hauteur et ses lignes horizontales soulignant la largeur, ne laisse pas non plus de doute sur le dynamisme de la voiture. Cette partie est encadrée des passages de roues arrière aux formes sculpturales. À l’ouverture, la lunette arrière fortement inclinée pivote loin vers le haut et ouvre un accès confortable au compartiment de rangement qu’elle recouvre. Les feux arrière, les réflecteurs et le diffuseur arrière forment une unité graphique accentuant encore l’allure musclée. Les veines lumineuses fines parcourant les optiques arrière adoptent, elles aussi, la forme en U typique des optiques caractérisant les automobiles BMW i. Les clignotants sont intégrés dans le galbe plongeant de la ligne du toit, au-dessus des ensembles optiques. Tous les feux de la BMW i8 font systématiquement appel à la technique des LEDs.

Illustration article BMW i8

Design intérieur : orientation vers le conducteur typée BMW, position assise basse, construction allégée visible.

Un design ultramoderne règne aussi à l’intérieur de la BMW i8. L’orientation vers le conducteur qui caractérise le poste de conduite de toutes les automobiles BMW se double ici d’éléments avant-gardistes renforçant le dynamisme et la légèreté de la voiture de sport. Le conducteur, son passager avant et les passagers arrière s’installent dans des sièges de construction légère, dans une position basse typique de toute voiture de sport. Les composants en PRFC de l’habitacle, visibles au niveau des bas de caisse lorsque les portes sont ouvertes, évoquent également le poids réduit de la BMW i8.

Illustration article BMW i8

Le tableau de bord de la BMW i8 affiche un air à la fois léger, vigoureux et sportif résultant des lignes horizontales qui soulignent la largeur de l’habitacle et de leur structure déterminée par le principe du layering. L’agencement des segments au traité tridimensionnel qui se superposent est appuyé par une harmonie de couleurs tout en contraste. Grâce à des lignes au galbe dynamique, le principe du layering s’applique aussi à la console centrale qui héberge entre autres le sélecteur de vitesses, le controller du système de commande iDrive, le bouton start/stop ainsi que la touche eDrive et la Commande de régulation du comportement dynamique. L’écran de contrôle du système iDrive est un écran de 8,8 pouces en position dégagée. La dotation standard de la BMW i8 comprend un volant sport spécifique intégrant des touches multifonction, le système de navigation Professional ainsi que le visuel d’instruments multifonctionnel avec ses affichages et graphiques modulés en fonction du mode de conduite activé.

Illustration article BMW i8

Des méthodes innovantes permettent d’utiliser des matériaux naturels et recyclés, de mettre en oeuvre des traitements écologiques et d’atteindre une qualité suprême. La sellerie cuir de série de la BMW i8 habille non seulement les assises des sièges, mais aussi certaines parties de la console centrale, du tableau de bord et des revêtements des portes. BMW Group est le premier constructeur automobile au monde à mettre en oeuvre une méthode de traitement du cuir respectueuse de l’environnement. Le cuir servant à habiller les sièges et le tableau de bord est tanné à l’extrait de feuilles d’olivier. Cette technique permet d’éviter des résidus nuisant à l’environnement, alors qu’elle confère au cuir un aspect à la fois particulièrement haut de gamme et naturel. La matière première provient exclusivement de vaches originaires d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse. Le traitement naturel des peaux est assuré en Allemagne, si bien que le trajet que parcourt le cuir jusqu’au au site de production de la BMW i8, l’Usine BMW de Leipzig, est limité.

Illustration article BMW i8

Motorisation

La BMW i8 donne une interprétation tout aussi révolutionnaire qu’avant-gardiste du plaisir de conduire typique de BMW. Elle a été conçue d’emblée comme une voiture de sport à hybride rechargeable se vantant de performances agiles et d’une efficience hors pair. Une carrosserie étonnamment légère à l’aérodynamique optimisée avec une cellule habitable en matière plastique renforcée par fibres de carbone (PRFC), la technologie d’entraînement moderne BMW eDrive et un moteur à essence compact de 1,5 litre bénéficiant d’une suralimentation poussée grâce à la technologie BMW TwinPower Turbo ainsi qu’une gestion intelligente des flux d’énergie débouchent sur un concept d’ensemble portant la stratégie de développement Efficient Dynamics à un niveau jamais atteint. La BMW i8 fait rimer les performances routières d’une voiture de sport de haut niveau avec les valeurs de consommation et d’émission d’une petite voiture. Et elle possède une architecture qui, grâce à un centre de gravité particulièrement bas et à une répartition des charges sur essieux frôlant le 50 / 50, crée des conditions idéales pour un comportement routier empreint d’une agilité fascinante. La BMW i8 offre un comportement dynamique hautement précis et un toucher de la route parfait, associés à une excellente maîtrise de la voiture jusqu’aux limites de performance de la voiture.

Illustration article BMW i8

Le trois cylindres thermique équipant la BMW i8 débite 170 kW (231 ch) et entraîne les roues arrière, alors que la machine électrique d’une puissance de 96 kW (131 ch), alimentée par une batterie lithium-ion rechargeable sur une prise de courant ordinaire, envoie son couple à l’essieu avant. Ce système hybride rechargeable spécifique, développé et fabriqué par BMW Group, permet ainsi à la fois de se déplacer en tout électrique avec une autonomie pouvant atteindre 37 kilomètres selon le cycle de conduite européen à une vitesse maximale de 120 km/h et de savourer l’expérience d’une transmission intégrale dédiée à la route qui se distingue par une accélération fulgurante et une répartition dynamique du couple dans les virages négociés à une allure sportive. Le plus puissant des deux moteurs entraîne les roues arrière. Associé au boost électrique fourni par le système hybride, il assure à la fois le plaisir de conduire typique de BMW et une efficience de tout premier ordre. Ainsi équipée, la BMW i8 se contente de 4,4 secondes pour abattre le zéro à 100 km/h. Sa consommation de carburant mixte, relevée selon le cycle de conduite européen pour voitures hybrides rechargeables, est de 2,1 litres aux 100 kilomètres auxquels s’ajoute une énergie électrique de 11,9 kWh, ce qui équivaut à des rejets de CO2 de 49 grammes par kilomètre.

Illustration article BMW i8

La consommation au quotidien fournit également une preuve impressionnante de l’efficience extraordinaire de la BMW i8. Selon le comportement de charge adopté par l’utilisateur et de la longueur des trajets qu’il parcourt, il pourra atteindre des consommations d’un niveau exceptionnellement bas pour une voiture de sport. Ainsi, le conducteur de la BMW i8 pourra effectuer les trajets requis entre le domicile et le travail en utilisant les deux sources motrices avec une consommation moyenne de carburant de moins de 5 litres aux 100 kilomètres. Si – par exemple pour des excursions pendant le week-end – il emprunte aussi des routes de campagne et autres tronçons autoroutiers relativement longs, la gestion moteur intelligente de la BMW i8 procurera du plaisir de conduire tout en contenant la consommation à des valeurs inférieures à 7 litres aux 100 kilomètres. Et même de longues distances parcourues pour rejoindre la destination de vacances seront avalées avec une moyenne de moins de 8 litres aux 100 kilomètres. Dans l’ensemble, les valeurs de consommation de ce modèle à hybride rechargeable restent, dans quasiment toutes les situations, d’environ 50 pour cent en dessous de celles des voitures de sport conventionnelles.

Illustration article BMW i8


Illustration article BMW i8